Par le passé, il n'était possible de modifier la date d'une rencontre officielle que jusqu'à quatorze jours avant qu'elle ne soit programmée.
En 2017-2018, à la demande du Département compétition, le Département arbitrage de l'ACFF a accepté de passer à sept jours.
Dès la saison prochaine, le délai est même réduit à quatre jours ouvrables lorsqu'il y a un arbitre désigné, et à deux jours, sans arbitre désigné.