L'ACFF va étudier ce qui se fait dans les pays limitrophes en matière de droit à l'image au bénéfice des clubs amateurs.
Avec la multiplication des réseaux sociaux et le développement de la technologie, beaucoup d'acteurs parviennent, à moindre coût à filmer les matches des séries amateurs. Parfois, cette pratique permet de tirer des bénéfices.
L'ACFF se penche sur cette problématique pour fixer un cadre susceptible d'engendrer des rentrées pour ses clubs.