Pour l’URBSFA, l’ACFF, la Pro League et Voetbal Vlanderen, il est toujours une priorité de motiver les clubs à miser sur la diversité et l’inclusion. Les clubs, intéressés à devenir partenaire de ce projet, peuvent remplir le template en cliquant ICI et le renvoyer par mail à notre coordinateur de projet via integratie@footbel.com.
 
L'an dernier, le WSAC Wangenies, dans la région de Charleroi,  est l'un des 22 clubs à avoir participé à l'opération et il souhaite poursuivre en ce sens.
 
"Nous avons un centre Fedasil à côté du terrain et les jeunes pensionnaires étaient demandeurs mais il était difficile de les affilier", explique  Raffaela Rizzi, la correspondante qualifiée. "Nous avions donc créé une équipe non officielle mais cela engendrait des frustrations. Au début, il y avait un peu de méfiance mais, progressivement, il y a eu un grand accueil et aujourd'hui, il y a toute une solidarité qui s'est mise en place, que ce soit au niveau des collectes de vêtements ou du co-voiturage. Grâce au projet, nous avons pu affilier une dizaine de réfugiés et  aligner une équipe mixte.  La majorité des jeunes sont U16 mais ils évoluent déjà en U19 et se battent comme des lions pour compenser cette différence d'âge. Ils tiennent aussi à leur place dans l'équipe. Ils sont toujours accompagnés d'un éducateur du centre Fedasil et nous recevons régulièrement des félicitations de  clubs adverses pour l'implication dans le projet et le fair play de l'équipe. Il faut aussi savoir qu'en cas de problème au centre, ils peuvent être privés de foot et cela, ils n'y tiennent pas."
 
Parallèlement au projet, le club a mis en place d'autres activités comme  des tables de conversation en français, des déplacements au basket, des activités culturelles, etc. "Mais il ne faut pas perdre de vue que ce sont des ados et que leurs centres d'intérêts sont aussi liés à leur âge", explique encore Madame Rizzi.
 
Vous souhaitez obtenir de plus amples informations ou votre club souhaite miser sur l’intégration de réfugiés par le biais du football ? Consultez la page informative en cliquant ICI.